Guillemette Schlumberger

 

Dans mon travail, j’explore les matériaux, et par là, je m’explore
moi-même.
Que ce soit de la peinture à l’huile, de l’aquarelle, ou de la terre que je modèle avec mes mains, c’est toujours dans le même but, me connaître, et faire jaillir une nouvelle réalité, une façon d’être au monde.
Chaque œuvre en appelle une autre. C’est un processus sans fin.
En peinture je cherche à créer un espace, d’où surgiront des personnages, que j’appelle des
présences » ou des « apparitions ». Elles font partie de mon imaginaire, conscient ou inconscient, font toujours référence à ma vie, mon enfance, mon vécu.
Cet espace est souvent lié au monde végétal, car primordial, terreau de nos origines.
J’aime questionner les liens entre l’Homme et la Nature.
L’art selon moi n’est qu’une interrogation permanente et vitale, sans cesse renouvelée.
Dans le travail de la céramique, j’aime façonner des têtes d’où émergent des parties végétalisantes, comme un rappel de notre véritable nature.
Cela me permet de jouer avec mon imaginaire, en lui donnant toute liberté.

Temps libre 1
Temps libre 1

Huile sur toile, 100 x 100, 2022

press to zoom
Temps libre 2
Temps libre 2

Huile sur toile, 130 x 89, 2022

press to zoom
Des cendres au mois d'août
Des cendres au mois d'août

Huile sur toile, 89 x 116, 2021

press to zoom
Au delà des fleurs
Au delà des fleurs

Huile sur toile, 100x 80, 2021

press to zoom
Apparition végétale,
Apparition végétale,

Huile sur toile, 116 x 89, 2020

press to zoom
Corps lumineux,
Corps lumineux,

Huile sur toile, 130 x 89, 2020

press to zoom
Corps au jardin,
Corps au jardin,

Huile sur toile, 116 x 89, 2020

press to zoom
Le mur de l'enfance,
Le mur de l'enfance,

Huile sur toile, 120 x 115

press to zoom
Renaissance,
Renaissance,

huile sur toile, 80x80, 2018

press to zoom

© 2014 Guillemette Schlumberger